Le Portail des Savoirs traite de tout ce qui touche au « savoir », au sens large, produit en Bretagne occidentale, sous la forme de captations de conférences et d’entretiens, de diaporamas, d’articles et d’écrits …

Education et formation

Gimp (1ère partie) – Découverte des outils

Découverte des principaux outils du logiciel gratuit GIMP, souvent présenté comme alternative efficace à Photoshop pour la retouche d’images…

The post Gimp (1ère partie) – Découverte des outils appeared first on Espace Multimédia Neptune.

Support :

Licence :

Langue :

Vue Pioneer 2014 – 1/…

Un logiciel incroyable de création et de manipulation de paysages 3D


SOMMAIRE

 

1. Présentation1-1 A quoi sert ce logiciel
1-2 Quelques exemples
1-3 Différences entre les versions
1-4 Installer la version gratuite

 
2. L’interface
 

2-1 La zone de travail
2-2 La barre des fonctions
2-3 La barre des objets
2-4 La zone des calques
2-5 La prévisualisation
2-6 La barre de déplacement de la caméra
2-7 La fenêtre des propriétés d’objet

 
3. Lancer un rendu
 
4. Exemple
 

4-1 Les objets
4-2 L’éditeur de matières
4-3 Les opérations booléennes
4-4 Plans et atmosphères
4-5 Les reliefs
4-6 Optimiser le calcul
4-7 résultat de notre exemple
Vue Pioneer 2014 - 1/... - découverte de l'interface, de l'éditeur de matières et des atmosphères

 
1. Présentation
 
1.1 A quoi sert ce logiciel

Vue Pioneer 2014 est un logiciel de création de paysages, de textures, d’atmosphères complexes et plus généralement d’environnements 3D, développé par la société Eon-software et contenant un moteur de Raytracing (littéralement lancé de rayons) permettant le calcul d’images ou d’animations de synthèse en 3D, photo-réalistes ou non.

Son ouverture vers les logiciels 3D les plus connus comme 3DStudio, Poser ou encore Lightwave l’a rendu très populaire auprès des graphistes qui peuvent y incorporer tous types de modèles 3D.

Dans sa version payante, ce logiciel permet aussi de créer plantes et arbres ou encore de « peupler » une surface avec un écosystème prédéfini, de gérer le mouvement des végétaux par rapport au vent, de créer des systèmes de particules (pour créer une fumée, un effet brouillard ou une éclaboussure par exemple).

The post Vue Pioneer 2014 – 1/… appeared first on Espace Multimédia Neptune.

Support :

Licence :

Langue :

Robocopy (2/2) : créer un menu de sauvegarde dans l’Explorateur de Windows

robocopy sous windows 8 robocopy sous windows 7 (seven) robocopy sous windows Vista robocopy sous windows XP Difficulté :

(non testé sous Windows XP)

Nous avions abordé dans un article précédent l’intérêt et les performances de la fonction ROBOCOPY (voir ROBOCOPY : UNE SAUVEGARDE, SANS LOGICIEL SUPPLÉMENTAIRE ! (1/2) ). Nous allons voir ci dessous comment intégrer une sauvegarde dans un menu contextuel de l’explorateur de Windows.

Pour rappel, en ligne de commande :

ROBOCOPY SOURCE DESTINATION TYPE_DE_FICHIER /MIR

vous permet de faire une sauvegarde à l’identique du répertoire SOURCE vers le répertoire DESTINATION, en y intégrant tous les sous-répertoires et en purgeant tous les fichiers présents dans la destination mais qui n’existent plus dans le répertoire source.

Pour notre exemple, je veux pouvoir, à travers un menu spécifique de l’explorateur de Windows, copier en un clic de souris n’importe quel répertoire ou groupe de répertoires vers une destination précise :

\\MON_NAS\Mes documents

Cette destination pointe vers un répertoire sur un NAS imaginaire. Vous pouvez bien sûr modifer cette valeur par la destination de votre choix.

Pour ajouter un menu dans l’explorateur de Windows, il vous faudra passer par la base de registre :

- saisissez REGEDIT dans la zone de recherche de menu démarrer de Windows, puis cliquez sur l’icône pour lancer l’application

1 - Dans Regedit, positionnez-vous avec la souris successivement sur les clés suivantes en double-cliquant sur chacune d’elle pour afficher leurs sous-clés :

  • HKEY_CLASSES_ROOT
  • Directory
  • Shell

– Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la clé SHELL et choisissez le sous menu NOUVEAU puis CLE.

2

– Renommez tout de suite cette nouvelle clé et attribuez lui un nom explicite pour votre sauvegarde. En effet, le nom de cette nouvelle clé apparaîtra telle quelle comme menu flottant dans l’explorateur. Pour notre exemple, je choisis Sauvegarder vers MON_NAS/Mes Documents. Validez avec la touche ENTREE.

3

– De même, cliquez avec le bouton droit sur cette nouvelle clé et choisissez le sous menu NOUVEAU puis CLE.

4

– Renommez immédiatement cette nouvelle clé par command.

5

– Dans la partie droite de l’éditeur de registre, double-cliquez sur (valeur par défaut).

6

– Dans la fenêtre qui s’ouvre, saisissez ROBOCOPY %1 \\MON_NAS\Mes Documents *.* /MIR et validez avec la touche ENTREE

7

  • %1 : correspond à la sélection de répertoire(s) que vous voudrez sauvegarder (= la source)
  • \\MON_NAS\Mes Documents correspond à la destination de la sauvegarde, remplacer cette valeur par ce que vous souhaitez
  • *.* : indique que je sauvegarde tous les fichiers. Vous pouvez restreindre cette valeur. Par exemple, si vous ne souhaitez sauvegarder que les fichier pdf, saisissez *.pdf
  • /MIR : correspond à l’option de sauvegarde (voir plus haut)

– Terminez en quittant l’éditeur de registre.

– Lancez l’explorateur de Windows, sélectionnez un ou plusieurs répertoires à sauvegarder, et cliquez sur la sélection avec le bouton droit de la souris pour ouvrir le menu contextuel (ou menu flottant).

8

– Utilisez votre nouveau menu pour lancer la sauvegarde !8

The post Robocopy (2/2) : créer un menu de sauvegarde dans l’Explorateur de Windows appeared first on Espace Multimédia Neptune.

Support :

Licence :

Langue :

Données clés 2013-2014 de l’enseignement supérieur et de la recherche dans le Pays de Brest

Données clés 2013-2014 de l’enseignement supérieur et de la recherche dans le Pays de Brest

24 600 étudiants sont inscrits dans le supérieur dans le Pays de Brest en 2014. Ce chiffre est en progression continue depuis trois ans grâce à l’attractivité de certaines filières (santé, sport/éducation physique, écoles d’ingénieurs…), à la création de nouvelles formations et au recrutement d’étudiants internationaux.

Support :

Licence :

Langue :

Photoshop 3/… – Exercice tutoré complet

Un exercice tutoré complet reprenant les bases acquises lors des deux premiers tutoriels et incluant la poursuite de la découverte des outils et fonctions.


Sommaire :

Photoshop CS6 - 3/... - Exercice tutoré complet

The post Photoshop 3/… – Exercice tutoré complet appeared first on Espace Multimédia Neptune.

Support :

Licence :

Langue :

Photoshop 2/… – Les techniques de détourage

Le détourage : les différents outils, et les techniques adaptées à chaque situation comme le détourage des cheveux, par exemple


Sommaire :

Photoshop CS6 - 1/... - techniques de détourage avec Photoshop

The post Photoshop 2/… – Les techniques de détourage appeared first on Espace Multimédia Neptune.

Support :

Licence :

Langue :

Photoshop 1/… – Interface, calques et automatisation

La découverte de Photoshop, de son interface, des calques, des scripts et des traitements par lot


Sommaire :

1. Qu’est ce que c’est ? A quoi ça sert ?

2. Comprendre & utiliser l’interface graphique de Photoshop

2 – 1 . Les fenêtres de l’interface graphique
2 – 2 . Enregistrer son espace de travail
2 – 3 . La barre des onglets
2 – 4 . Le fonctionnement des outils
2 – 5 . Manipuler le plan de travail

 
3. Les formats de fichiers

3 – 1 . Les formats principaux d’ « entrée » 
3 – 2 . Le format Photoshop
3 – 3 . Les formats principaux de « sortie » 

 
4. La résolution

4 – 1. Ne pas confondre résolution & définition
4 – 2. Choisir sa résolution
4 – 3. Régler la résolution

 
5. Les calques

5 – 1 . Définition & fonctionnement d’un calque
5 – 2 . Fonctionnement de la fenêtre des calques

 
6. L’automatisation par les scripts

6-1. Les scripts
6-2. Le traitement par lot

 
 

Photoshop CS6 - 1/... - Interface, calques et automatisation

 

1. Qu’est ce que c’est ? A quoi ça sert ?
Photoshop est un logiciel de retouche d’image ou de DAO (Dessin Assisté par Ordinateur) très utilisé dans les milieux professionnels touchant à l’image (photographes, agence de presse, publicitaires, imprimeurs, dessinateurs, graphistes…) et par bon nombre de passionnés de la retouche d’images et de photographies.
Considéré comme le logiciel le plus performant dans son domaine, Photoshop est développé par la société Adobe depuis 1990 (1992 pour la première version sous Windows). Il s’agit d’un logiciel payant, et que la société fondatrice à décidé, en 2013, de louer sous forme d’abonnement mensuel à partir de 9,90 € par mois (voir le site Adobe), ce qui le met aujourd’hui à la portée d’un grand nombre d’utilisateurs, et justifie ce cycle d’ateliers et de tutoriels. Photoshop CC (pour Creative Cloud) sous abonnement vous garantie la mise à jour permanente du logiciel…

The post Photoshop 1/… – Interface, calques et automatisation appeared first on Espace Multimédia Neptune.

Support :

Licence :

Langue :

Excel : Importer des données à partir du web

Difficulté :

Excel peut vous permettre d’importer des données à partir du web (n’importe quel tableau ou source de données d’une page web vers votre feuille de calcul).

Pour cet exemple, nous allons importer dans excel la liste des 100 meilleurs films de l’histoire selon l’IMDB (Intenet Movie Datatbase). Ce classement, arrété fin 2013,  se trouve sur la page de Wikipédia suivante :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Top_250_de_l’Internet_Movie_Database

pour importer les données de ce tableau dans Excel, nous allons utiliser la le bouton IMPORTER A PARTIR DU WEB contenu dans l’onglet DONNEES.

La fenêtre qui apparait va nous permettre

  • d’indiquer sur quelle page internet nous souhaitons faire l’importation
  • de décider si nous importons en conservant la mise en forme HTML ou non
  • et d’indiquer quelle partie de la page internet nous souhaitons importer

excel-import-web-02

Pour cela, commencez par saisir l’adresse url souhaitée dans la zone prévue à cet effet (içi notre page wikipédia indiquée précédemment), puis cliquez sur le bouton OK.

excel-import-web-03

Une fois la page internet chargée, vous pouvez la parcourir. Chaque flèche jaune indique une possibilité d’import. Positionnez-vous sur la flèche jaune à gauche du tableau, comme ci-dessous :

excel-import-web-04

Cliquez sur la flèche. Elle se transforme en coche verte, et une surbrillance (bleu ci dessous) entoure la zone qu’Excel devra importer.

excel-import-web-06

 

Cliquez sur Importer. La fenêtre qui apparait nous permet de positionner notre import à partir d’une cellule précise de notre feuille de calcul courante, ou d’importer les données sur une nouvelle feuille de calcul.

excel-import-web-06b

 

Une fois votre choix effectué, l’import est réalisé en quelque secondes (voir un peu plus pour les volumes de données importants).

excel-import-web-07

 

Par défaut, l’import ne conserve pas le format HTML, mais il est possible de le conserver en utilisant les options de la fenêtre d’import :

excel-import-web-08

excel-import-web-09

en sélectionnant la mise en forme HTML complète, nous obtenons ceci :

excel-import-web-09b

Enfin, et c’est la très grande force de cette fonction d’Excel, vous pourrez à tout moment actualiser les données importées. Pour cela il vous suffit de vous positionner sur l’une des cellules de l’import (n’importe laquelle), puis dans l’onglet DONNEES, de cliquer sur le bouton actualiser.

excel-import-web-09c

 

The post Excel : Importer des données à partir du web appeared first on Espace Multimédia Neptune.

Support :

Licence :

Langue :

Excel : gérer les noms propres facilement avec la fonction… NOMPROPRE(texte)

Difficulté :

Parmi toutes les fonctions textuelles contenu dans le tableur de Microsoft, la fonction NOMPROPRE(texte) est sans doutes l’une des plus pratique et des moins connues. Elle permet de mettre en majuscule la première lettre de chaque mots contenus dans une cellule.

par exemple, appliquée à un tableau de noms :

function NOMPROPRE(texte)
function NOMPROPRE(texte)
excel-nompropre-03

 

La fonction NOMPROPRE(texte) sur le site de Microsoft

The post Excel : gérer les noms propres facilement avec la fonction… NOMPROPRE(texte) appeared first on Espace Multimédia Neptune.

Support :

Licence :

Langue :

Excel : concaténer des données avec la fonction CONCATENER

Difficulté :

La concaténation des données vous permet sous Excel d’assembler plusieurs chaînes de caractères (pour un total inférieur ou égal à 255 caractères) issues de cellules différrentes pour n’en former plus qu’une.

Par exemple, supposons un colonne contenant des prénoms, une seconde contenant des noms.

EXCEL : fonction CONCATENER(TEXT1;TEXTE2;...)

Pour regrouper prénom + nom dans une seule et même cellule, utilisez la fonction CONCATENER(texte1;texte2…). Appliqué à notre cas,

excel-concatenation-02

Notez que vous pouvez rajouter nimporte quel chaine de caractère à l’intérieur de cette fonction. Içi, pour séparer nom et prénom, nous rajoutons un espace. Le formalisme d’Excel impose cependant d’entourer cette chaine de caractère par des guillements.

Il ne reste plus qu’à tirer la formule vers le bas en utilisant le petit carré en bas à droite de la cellule C2.

excel-concatenation-03 EXCEL : fonction CONCATENER(TEXT1;TEXTE2;...) pour la concaténation de chaînes de caractères

Concatener ses cellules n’a jamais été aussi simple !

La fonction CONCATENER sur le site de Microsoft

The post Excel : concaténer des données avec la fonction CONCATENER appeared first on Espace Multimédia Neptune.

Support :

Licence :

Langue :

Pages

S'abonner à RSS - Education et formation