Le Portail des Savoirs traite de tout ce qui touche au « savoir », au sens large, produit en Bretagne occidentale, sous la forme de captations de conférences et d’entretiens, de diaporamas, d’articles et d’écrits …

CC BY-SA 2.0

La description de cette licence : http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/fr/

Accident Vasculaire Cérébral : prévenir, reconnaître, agir.

Dr François-Mathias MERRIEN – Neurologue - CHRU

Dr Noureddine CHAHIR – Directeur - SAMU 29

M. Hervé ROPARS – France AVC 29

-
Les lundis de la santé

Support :

Licence :

Langue :

Activité physique et santé : quoi de neuf ?

Dr Yannick GUILLODO – Médecin du sport - CHRU

Dr Matthieu MULLER – Gynécologue obstétricien - CH Morlaix.

-
Les lundis de la santé

Support :

Licence :

Langue :

Chirurgie de l'obésité

Pr Jacques DELARUE – Chef du département de Nutrition - CHRU

Dr Jérémie THEREAUX – Praticien hospitalier – Chirurgie viscérale et digestive - CHRU

-
Les lundis de la santé

Support :

Licence :

Langue :

Récupération rapide après chirurgie

Dr Romain GERARD – Chirurgie orthopédique et traumatologique - Keraudren

-
Les lundis de la santé

Support :

Licence :

Langue :

Qualité de l'air et maladies respiratoires

Pr Jean-Dominique DEWITTE – Chef de service - CHRU

Brest métropole – Ville de Brest – Mutualité française Bretagne / Les actions locales de prévention.

-
Les lundis de la santé

Support :

Licence :

Langue :

La vaccination : un outil au service de la santé

Chirurgie assistée par ordinateur

Pr Georges Fournier
Urologue / CHRU Brest
Pr Phonq Dam-Hieu
Neurochirurgien / CHRU Brest
Pr Eric Stindel
Chirurgien orthopédique / CHRU Brest

-
Les lundis de la santé

Support :

Licence :

Langue :

Intérêts de l'hypnose dans la prévention et le soin

Lolita Mercadié
Enseignant-chercheur en psychologie,
psychologue-hypnothérapeute
/ Faculté de médecine de Brest
Fanny Miller
Psychologue clinicienne, hypnothérapeute
/
CHRU Brest

-
Les lundis de la santé

Support :

Licence :

Langue :

cancers et sujets âgés

Docteur Sandrine ESTIVIN-KOCHOWSKI

Docteur Véronique JESTIN-LE TALLEC

Madame Isabelle LOISEL

ADEC 29

Le vieillissement de la population est une réalité :
- l'espérance de vie ne cesse d'augmenter : 85 ans chez la femme, 78,5 ans chez l'homme,
- en France, 5 millions de personnes ont plus de 75 ans, ce chiffre

passera à 10 millions en 2050.

Le cancer, maladie fréquente chez le sujet âgé, constitue une préoccupation majeure en cancérologie :
- l'incidence du cancer augmente avec l'âge : actuellement, 1 personne sur 3 atteinte d'un cancer a plus de 75 ans ; en 2020, 60% des cancers seront diagnostiqués au-delà de 70 ans,
- le cancer constitue la 1ère cause de mortalité chez les personnes entre 75 et 85 ans.

Dépistage, traitements, surveillance du cancer chez la personne âgée seront abordés au cours de cette soirée.

Support :

Licence :

Langue :

Stimulateurs et défibrillateurs cardiaques implantables

Le 26 septembre 2016

Le stimulateur cardiaque implantable : Son but est de remplacer le « circuit électrique » normal du cœur lorsque celui-ci est défaillant. Il est habituellement implanté sous la peau et relié à des sondes positionnées dans le cœur. Il dure en moyenne 10 à 15 ans. Depuis mars 2016, certains patients ayant besoin d'une stimulation cardiaque, peuvent bénéficier des atouts de la nanotechnologie. Le stimulateur classique est positionné sous la peau vers la clavicule. Aujourd'hui, pour les patients qui remplissent certaines conditions, un mini-stimulateur de la taille d'une pièce de un euro et sans sonde peut être implanté directement dans le ventricule droit du cœur. Sa longévité est toutefois moindre que celle du stimulateur classique.

Le défibrillateur cardiaque implantable est un appareil un peu plus volumineux mais ressemblant à un stimulateur cardiaque (pace maker) et placé, comme lui, sous la peau. il est relié au cœur par des électrodes. Programmable également à travers la peau ce défibrillateur permet d'enregistrer les troubles du rythme et de les traiter afin d'éviter un arrêt cardiaque en cas de trouble du rythme ventriculaire grave.Il peut servir également de stimulateur cardiaque. Cet appareil est implanté dans certains cas de façon préventive même si le patient n'a rien ressenti auparavant.

Le Professeur Jacques MANSOURATI et le Docteur Gilles QUINIOU

aborderont ces évolutions technologiques et répondront aux questions que vous pouvez vous poser.

Support :

Licence :

Langue :

Pages

S'abonner à RSS - CC BY-SA 2.0