Le Portail des Savoirs traite de tout ce qui touche au « savoir », au sens large, produit en Bretagne occidentale, sous la forme de captations de conférences et d’entretiens, de diaporamas, d’articles et d’écrits …

Urbanisme

Le foncier économique en 2011

Le foncier économique en 2011Le marché des terrains bruts à vocation d’activités rebondit en 2011 grâce à d’importantes réserves foncières réalisées par les collectivités locales. En revanche, les ventes de terrains équipés diminuent : quarante transactions ont été enregistrées pour une superficie de 12 ha, près de deux fois inférieure à celle cédée en 2010…

Themes :

Support :

Licence :

Langue :

Occupation du sol en Bretagne (2010)

Le réseau des agences d'urbanisme et de développement de Bretagne au service d'une gestion raisonnée du foncier...Participant d'un  système permanent et partenarial d'observation foncière, les cinq agences d'urbanisme et de développement de la région mettent leurs connaissance au service de tous les territoires tant pour évaluer la consommation, les prix que le potentiel foncier (cf.Annexe 9 de la charte pour la gestion économe du foncier en Bretagne). Une image de l’artificialisation des sols bretons en 2010 a été remise lors du colloque régional foncier du 7 janvier.
Voir aussi le site de la DREAL

Themes :

Support :

Licence :

Langue :

Les marchés fonciers dans le Finistère : 270 millions d’euros en 2011

L’activité des marchés fonciers dans le Finistère est en repli de 11 % depuis 2008. En valeur, les marchés représentent encore près de 270 millions d’euros HT en 2011 pour 5 900 ha échangés. Les transactions des terrains voués à l’urbanisation future se stabilisent en-dessous de 300 ha par an. En revanche, le niveau des prix des terrains transformés prêts à être bâti continue de s’élever, accentuant la baisse des ventes. Le marché agricole s’inscrit également dans une baisse continue de son activité.

Themes :

Support :

Licence :

Langue :

L'observation foncière dans Brest métropole

Les politiques d’aménagement et de développement durable passent par une réflexion sur la gestion du foncier. Pour alimenter celle-ci, l’ADEUPa et Brest métropole ont décidé d’élaborer des fiches présentant l’analyse des coûts d’aménagement urbain. Cette problématique étant partagée par l’ensemble des acteurs, trois fiches ont été établies avec les professionnels locaux dans le cadre de la conférence intercommunale de l’habitat de Brest métropole : - Analyse des coûts d'aménagement de petites opérations d'habitat en extension urbaine- Analyse des coûts d'aménagement d'une opération d'aménagement d'ensemble- Analyse des coûts en opération en renouvellement urbain

Themes :

Support :

Licence :

Langue :

Les agences d'urbanisme bretonnes au service d'une gestion raisonnée du foncier

Les cinq agences d'urbanisme et de développement économique bretonnes (ADEUPa, AudéLor, AUDIAR, Côtes d'Armor développement, Quimper Cornouaille développement) présentent leur participation au service de la gestion raisonnée du foncier. Cette étude s’articule autour de cinq thèmes : l'occupation du sol, le foncier agricole, marché foncier de l’habitat, le foncier économique, les problématiques émergentes (risques littoraux, énergie….). L’animation et la formation de ces enjeux fonciers sont également abordées à travers l’exemple du jeu « Plus belle ma ville ».
Consultez la publication en ligne

Themes :

Support :

Licence :

Langue :

Stratégies foncières aux abords des gares TER

A l’initiative du CEREMA, une réflexion collaborative a été lancée. Elle a permis de capitaliser à partir de diverses expériences locales  des enseignements méthodologiques et des recommandations facilitant la concrétisation des projets urbains autour des gares. L’ADEUPa a été sollicitée pour la production d’une fiche de synthèse  traitant du montage des projets et de la composition urbaine aux abords des  gares. En effet, les réseaux de TER seront amenés à jouer un rôle structurant des déplacements quotidiens à l’échelle des agglomérations urbaines. Dans ce cadre, plusieurs collectivités sont impliquées aujourd’hui dans des démarches visant à identifier les opportunités foncières autour des gares  et à les valoriser.

Themes :

Support :

Licence :

Langue :

Les espaces économiques dans le Pays de Brest : Analyse de l’offre foncière

L’étude brosse un état des lieux des 163 espaces économiques du Pays de Brest, qui accueillent 77 000 emplois en 2014. Un repérage des projets d’aménagement permet d’esquisser les possibilités d’implantation qui seront proposées aux entreprises dans les années à venir. Des enjeux se dessinent pour répondre aux besoins des professionnels tout en ménageant les objectifs de gestion économe de l’espace et de redynamisation des centres-villes.

Themes :

Support :

Licence :

Langue :

Les marchés du foncier économique entre 2007 et 2014

Dans le pays de Brest, 27 ha de terrains sont artificialisés chaque année pour l’accueil d’activités économiques. Le marché des terrains « neufs » aménagés a connu un net ralentissement depuis 2009, en raison de la conjoncture économique et d’une offre foncière moins importante. Les opérations en renouvellement urbain représentent une superficie de 8 ha /an et offrent des opportunités d’implantation dans des espaces attractifs.Feuilletez le document en ligne / Le télécharger

Themes :

Support :

Licence :

Langue :

Gestion économe du foncier : des repères pour l'action

La gestion économe du foncier est au cœur des politiques d’aménagement et du logement. Économe au sens d’une moindre artificialisation des terres agricoles et naturelles, mais aussi au sens de la modération des prix des vente des terrains destinés à accueillir des logements ou des entreprises. Cette publication de l’observatoire foncier du pays de Brest met en relation l’approche du planificateur et le fonctionnement des marchés.
Feuilletez la publication en ligne / la télécharger

Themes :

Support :

Licence :

Langue :

Observer l'occupation des sols pour guider les politiques d’aménagement (MOS)

Quelle est la part de terres agricoles qui a disparu depuis dix ans ? Comment évaluer le renouvellement urbain ? Pour répondre à ces questions, l’ADEUPa a développé un système innovant d’observation et d’analyse de l’occupation des sols. S’inspirant des outils développés par d’autres agences d’urbanisme, l’ADEUPa a conçu son propre outil d’analyse du mode d’occupation du sol (MOS). Il est évolutif et s’appuie sur le croisement de données publiques disponibles à l’échelle cadastrale et l’analyse de photographies aériennes. Les données mobilisées étant, pour la plupart, disponibles à une fréquence annuelle, le MOS de l’ADEUPa permet un suivi régulier de l’évolution de l’occupation du sol. En ce sens, il constitue un nouveau référentiel d’observation foncière au service des politiques d’aménagement. Déployé dans un premier temps sur Brest métropole, le Pays de Brest puis Morlaix communauté, le MOS permet de suivre l’évolution du territoire et de répondre à l’obligation faite aux collectivités :- de mesurer la consommation d’espace au cours des 10 ans qui précèdent l’élaboration ou la révision de leur document d’urbanisme,- d’évaluer périodiquement la mise en œuvre de ces documents.
Consultez l'affiche en ligne l'ouvrir en pdf (pour lecture à l'écran) la télécharger en .pdf pour l'imprimer en recto verso

Themes :

Support :

Licence :

Langue :

Pages

S'abonner à RSS - Urbanisme